Maria Montessori


 Maria Montessori
Maria Montessori: ses observations, sa philospohie

La pédagogie est basée sur les observations que le docteur Maria Montessori (fin du XIXe, début du XXe siècle) a pu réaliser au sein de lieux d’accueil de jeunes enfants intellectuellement déficients.
Ses conclusions montrent que dans un environnement préparé et adapté, les enfants sont plus concentrés et ont un meilleur contrôle d’eux-mêmes. Grâce à ses observations, Maria Montessori a pu conclure que tous les enfants étaient pourvus de capacités intellectuelles qui leur permettaient d’acquérir des connaissances. Pour cela, il est nécessaire de considérer l’enfant dans son intégralité physique, sociale, et spirituelle. Il s’agit alors d’aider l’enfant à se construire pleinement de manière autonome pour devenir un adulte confiant et responsable.

https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/maria-montessori-1870-1952-le-mystere-de-lenfant​​​

« L’enfant est pour l’humanité à la fois un espoir et une promesse. En prenant soin de cet embryon comme de notre trésor le plus précieux, nous travaillons à faire grandir l’humanité. »


« N’élevons pas nos enfants pour le monde d’aujourd’hui. Ce monde n’existera plus lorsqu’ils seront grands. Et rien ne nous permet de savoir quel monde sera le leur. Alors apprenons-leur à s’adapter. »



«L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit mais une source qu’on laisse jaillir. »



Tout être humain répond à des tendances humaines: 

Les êtres humains ont un certain nombre de tendances comportementales qui donnent à chaque enfant la possibilité de s’adapter au temps et à l’endroit où il est né. Des tendances spécifiques telles que l’exploration, l’expérimentation, la manipulation, l’imagination, la répétition, le travail et la communication ont été cruciales pour l’évolution humaine et sont actives chez l’enfant.


Au cours de ses observations, Maria Montessori a pu déterminer chez l’enfant 4 plans de développement :

0-6 ans

6-12 ans

12-18 ans

18-24 ans

Construction de l’individu
Apprentissage sans effort : esprit absorbant
Développement social et moral de l’enfantConstruction d’un nouvel individu
Naissance de l’être social
Développement social et moral de l’enfant
Trouver sa place dans la société et s’y épanouir
Besoin de liberté, on ne peut agir sur l’enfant, l’environnement doit être adapté et préparé.Besoin de travail en groupe, utilisé comme levier d’apprentissage et besoin de vérité.L’adolescent n’est plus seulement un individu mais un membre de la société humaine.Le jeune adulte devient mature. Il sait qu’il est et comment agir en société.

http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/ain/gex-sud/IMG/pdf/la_pedagogie_montessori_en_maternelle_gex_2019.pdf



L'esprit absorbant est la capacité du jeune enfant à s'imprégner  de tout ce qui l'entoure et l'intérioriser pour se construire. Il apprend sans effort dès lors que ce qui lui est proposé rentre dans ses périodes sensibles.


Pour la période de 0 à 6 ans, Maria Montessori a également mis en avant l’existence de périodes sensibles. Ce sont des phases durant lesquelles les enfants montrent un intérêt particulier pour un domaine précis. Ainsi 6 périodes ont pu être définies.

période sensible

âge

caractéristiques

 du langage 2 mois/ 6 ansCette période permet à l’enfant d’assimiler toutes les langues couramment parlées dans son environnement grâce à son esprit absorbant. Dès la vie utérine, l’enfant intègre le langage oral. On parle d’explosion du langage vers 2 ans. Vers l’âge de 3 ou 4 ans, l’enfant est naturellement sensible au langage écrit et entre dans les symboles. C’est le début de l’écriture et de la lecture.

de la coordination
 et des mouvements
18 mois/ 4 ansL’enfant est naturellement poussé au mouvement. Sa sensibilité motrice le guidera pour développer l’usage de ses mains (motricité fine) et d’acquérir la station verticale (motricité globale).Le mouvement de l’enfant est d’abord instinctif, puis il devient intentionnel : mouvement et volonté sont liés.

de l’ordreNaissance/ 6 ansL’enfant classe, donne une fonction, une destination et un emplacement à chaque chose et à chaque personne, dans le temps et dans l’espace. Un environnement ordonné aide l’enfant à construire sa pensée et sa compréhension du monde. L’ordre est un facteur sécurisant pour l’enfant et l’aide à installer ses repères. L’ordre lui offre la possibilité de s’orienter.
C’est la période au cours de laquelle l’enfant apprend à ranger, à classer. On la reconnaît facilement : l’enfant remet tout en place, identifie au moindre coup d’œil les objets qui ne sont pas à leur place.

du raffinement des sens18 mois / 5 ansL’enfant appréhende son environnement par les sens jusqu’à l’âge de 6 ans. En alimentant cette période par diverses expériences, nous l’aidons à enrichir la connaissance de son environnement. Le développement de la main est fondamentale car c’est en manipulant qu’il construit sa pensée. Il guidera  l’enfant vers l’abstraction et la pensée logique. M. Montessori met l’accent sur la vie sensorielle au cours de la période 3/6 ans.

du comportement social2,5 ans / 6 ansL’enfant se tourne naturellement vers les autres. Il cherche à appartenir à un groupe et à s’y adapter. L’enfant prend d’abord conscience de lui-même puis des autres.

des petits objetsCourte période autour de 2 ans A cet âge, les enfants sont attirés par des objets ou des détails minuscules.




Le rôle de l’éducateur :

L’enseignant (ou éducateur) est là pour instaurer un climat de bien-être et de confiance. Il guide les enfants, prépare l’environnement favorisant les apprentissages, il indique comment utiliser les outils du travail, il peut apporter de l’aide et reste toujours impartial et objectif.

L’environnement préparé :

La préparation du matériel pédagogique permet à l’enfant de se mouvoir en toute liberté et de choisir ses activités afin de développer son autonomie et son sens des responsabilités.

Suivi de la progression des enfants :

Le suivi se fait grâce à une observation constante des enfants. Une fiche de compétences est élaborée pour la période de 3 ans en présence dans l’école et chaque compétence acquise est cochée.

Plages horaires de travail :

Le matin, une plage horaire de 2 heures 30 de travail est préconisée afin de favoriser la concentration.
Le temps de la pause méridienne est consacré au repas, à la sieste pour les enfants qui en montreraient le besoin, des jeux calmes ou un temps de lecture.
L’après midi, différents projets seront mis en place. (arts, jardinage, expériences, musique, danse…)